L’HISTOIRE DES ECUREUILS DU LANGUEDOC

En 1953, Mr Fournet commence la production des cakes et madeleines « Les Ecureuils » dans la commune de Preignac. Cet endroit limitrophe des Landes et de ses forêts de pins maritimes abrite un grand nombre de petits écureuils. C’est en les regardant que Monsieur Fournet eu l’idée de donner ce nom à ses petits cakes bouchons. La recette lui vient de sa grand-mère qui faisait cuire ses cakes dans les anciennes timbales de famille.

En 1956, la production déménage à Béziers. Des pins d’Atlantique aux pins de Méditerranée, c’est là, entre mer, vigne et montagne, le long du canal du Midi que les cakes et madeleines « Les Ecureuils du Languedoc » prennent leur essor.

Un autre site de production vit le jour à Grasse, la ville qui donnera au Madeleines des Ecureuils du Languedoc leur parfum inimitable.

C’est en 2006 qu’une renaissance s’opère.

Une nouvelle équipe prend la relève. Les Ecureuils retrouvent leurs anciens emballages, les recettes sont refaites à l’identique des cakes et madeleines des années 60.

Notre objectif principal est de redonner à cette société ses lettres de noblesse du passé, de perpétuer la transmission du patrimoine culinaire en appliquant les techniques modernes de fabrication, un contrôle rigoureux des matières premières de qualité, associés à ce savoir faire traditionnel.

… Pour que les gourmets d’hier et d’aujourd’hui retrouvent le souvenir du goût de leur enfance …

Autrefois la tradition voulait que l’on offre une timbale en argent ou métal argenté pour la naissance ou le baptême. L’enfant grandissait et la timbale devenait un moule à gâteaux… en forme de bouchon !